La surélévation : quels avantages pour les copropriétaires ?


Surélever un bien immobilier : le pour (surtout) et le contre.

Dans les régions comme l’Île-de-France où le marché est tendu, il n’est pas toujours simple de trouver de nouveaux espaces pour construire des logements.
La surélévation des bâtiments représente une alternative intéressante pour faire face à la pénurie des logements.
Mais cette solution présente aussi de nombreux avantages pour les copropriétaires déjà présents.

Qu’est-ce que la surélévation d’immeuble ?

Il s’agit de la construction d’un nouvel espace dans le bâtiment à partir de travaux sur la toiture. Plus grossièrement, il s’agit de prolonger le bâtiment en y ajoutant un ou plusieurs étages supplémentaires à partir du toit. Ce nouvel espace se compose ainsi de nouvelles parties privatives et de parties communes.
La procédure a été grandement simplifiée par la Loi ALUR, dans l’objectif de favoriser la construction de nouveaux logements par surélévation dans les zones en pénurie.
L’opération doit être lancée à l’initiative des syndicats de copropriété, après avoir effectué un vote au préalable. A noter que la loi simplifie cette prise de décision, car l’unanimité des copropriétaires n’est plus requise : la double majorité de l’article 26, c’est à dire au deux tiers des voix des copropriétaires, est suffisante pour lancer des travaux de surélévation.

Les avantages de la surélévation pour les copropriétaires.

Gain de plus-value individuel ou collectif

La surélévation est un bon moyen de revaloriser l’ensemble d’un l’immeuble et gagner en plus-value.
Cette plus-value est l’occasion pour les syndicats de copropriété de mettre en place d’importants travaux de rénovation globaux. Il s’agit de faire d’une pierre deux coups : ajouter des étages et refaire la cage d’escalier, ou ravaler la façade.
Mais la plus-value peut également être répartie de manière individuelle parmi les copropriétaires.
Pour l’exemple de Paris, dont le prix au mètre carré fluctue autour de 10 000 euros, la vente d’un nouveau logement obtenu après des travaux de surélévation peut représenter plusieurs milliers d’euros par copropriétaire.

Opération exonérée d’impôts

L’opération est d’autant plus avantageuse qu’elle est exonérée d’impôts. En effet, il n’y a pas de taxes sur la plus-value réalisée par les syndicats, ni sur la somme perçue par les propriétaire en cas de vente.

Diminution du coût des charges

D’autres avantages financiers sont à mettre en avant : l’ajout de nouveaux appartements au sein d’un bâtiment augmente le nombre de tantièmes dans la copropriété.
Ce qui permet en toute logique une diminution du coût des charges dans le long terme.

Seule ombre au tableau : les nuisances

Les travaux peuvent souvent être longs et gênants pour les copropriétaires. Ils modifient d’ailleurs totalement la structure du bâtiment, ce qui occasionne parfois quelques dégâts collatéraux.

Des désordres minimes au regard des avantages que présente cette initiative. Avant de vous lancer dans l’achat d’un appartement, nous vous recommandons de vous renseigner auprès du syndicat quant aux possibilités de surélévation que présente l’immeuble. Ne pas passez pas à côté d’une belle occasion !

Florian MARJOLET
Chasseur immobilier Paris - COSIM
www.cosim.fr

Publié le lundi 20 janvier 2020