Nice et la Côte d'Azur : l'immobilier en plein boom !

Nice, symbole de la Cote d’Azur est synonyme de mer, d’un ciel bleu et de la route de bord de mer - la promenade des anglais baptisée par nos amis britanniques longeant la plage sur 7km dont les galets gris bleus font sa particularité.
Une culture méditerranéenne due, non seulement à son emplacement, mais surtout à son origine italienne.

Entre ville, mer et collines, Nissa La Bella, en niçois, regorge de petits secrets, des ruelles pavées du vieux-Nice, à la majestueuse place Masséna, au palace Le Negresco et à ses jardins, comme aux arènes de Cimiez.

La ville s’est développée grâce au tourisme ; elle est du reste la première ville touristique de France après Paris.

Depuis quelques années, Nice se dynamise grâce à la venue de 2 lignes de Tramway, et les prix de l’immobilier sont en hausses constantes.

En 2018, une évolution de 4% au global, mais chaque quartier se différencient.



En partant de l’Est de la ville, le port offre une vie nocturne animée avec la Place du Pin et les rues adjacentes ; il connait une inflation de 8%, soit le double en dix ans.

Au centre ville, les places telles que Masséna et Garibaldi se sont refait une beauté et les prix se sont envolés, avec une moyenne de 10 000 Euros le m2 pour la Place Masséna. Certains quartiers sont réhabilités comme au nord de l’Avenue Jean-Médecin, le quartier Libération avec sa Gare du Sud réaménagée en halles avec une inflation de 7%, ou encore le quartier Notre Dame complètement rénové.

Pour avoir les avantages de la ville sans ses inconvénients, il est aussi possible de vivre au calme dans les quartiers résidentiels : à l’Est le Mont Boron, à l’Ouest Fabron et la Corniche Fleurie ; sans compter Cimiez avec le charme des immeubles bourgeois et des hôtels particuliers se négociant autour du million.

Plus au nord le quartier de Gairaut présente de belles villas modernes dans des résidences sécurisées dont le prix est affiché autour de 1,5 millions d’Euros. Pour une maison plus modeste on peut compter sur les quartiers de Saint-Antoine et la Ginestière avec un prix moyen de 600 000 €.

Les saisons sont très marquées et rythment la ville.
L’été les touristes envahissent les plages et de nombreux évènements voient le jour, comme le festival Nice Jazz ou le festival Crossover. L’hiver, jamais vraiment très froid, est plus calme et laisse aux riverains tout le loisir de redécouvrir une ville pleine de surprises.

Grâce à ce dynamisme, l’immobilier est en constante évolution et que ce soit pour vivre à l’année sous le ciel azur ou simplement investir et venir profiter de ce que la ville a de mieux à offrir, Nice sera toujours l’endroit idéal.

Virginia PHILLIPS
Smartfinder Home, Chasseur Immobilier sur la Côte d'Azur et Paris
www.smartfindervar.fr









Publié le lundi 12 août 2019